La flamme olympique de Lausanne 2020, alimentée en bois suisse, inscrit les Jeux dans la durabilité

Pour la première fois de l’histoire des Jeux Olympiques modernes, la flamme des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 sera alimentée par du bois local, le combustible éco-responsable par excellence. Cette innovation écologique, simple de prime abord, est en réalité le fruit d’une recherche poussée et la résultante d’une collaboration étroite menée par Lignum Vaud, Partenaire Institutionnel de Lausanne 2020, et les sociétés Enerbois, Fireforce Technology et O.Bise. Une réussite collective, à l’image d’un relais de flamme.

Le Label Bois Suisse est partenaire institutionnel des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020.
Image © Lausanne 2020 / Lignum vaud

 

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 se sont donnés pour ambition de promouvoir des valeurs sociales et environnementales exemplaires. Il n’est donc pas étonnant de les voir associer leur image et l’emblématique flamme, à celle du bois et du savoir-faire local. Pendant toute la durée de la manifestation, celle-ci sera donc entièrement alimentée aux pellets labellisés « Bois Suisse », garantissant une économie forestière irréprochable et durable, ainsi qu’une énergie de proximité.

 

Innovation et durabilité

La prouesse technologique réside essentiellement dans la conception d’un brûleur capable de délivrer une flamme entièrement autonome pendant des cycles de 24 heures, contrainte fixée par le comité d’organisation de Lausanne 2020. Mise au point par une équipe de chercheurs et d’industriels locaux, dont Fireforce Technology, ce brûleur révolutionnaire a pris place dans une vasque au design inspirant, conçue par l’étudiant François Lafortune de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL), et construite par les apprentis du C-For ! et de l’Ecole de la Construction.

 

Du bois c’est bien, du bois suisse c’est mieux

Les pellets qui alimenteront la flamme olympique sont produits par Enerbois, la plus grande centrale de biomasse de Suisse romande, à base d’énergie 100% renouvelable. Aucune énergie fossile n’est employée pour leur production, la sciure nécessaire étant séchée par la chaleur issue des gaz de combustion de la chaudière. En outre, les faibles distances d’acheminement jusqu’au site des JOJ, assurées par la société O.Bise, offrent une empreinte carbone extrêmement faible.

 

Un engagement pour les générations futures

En faisant le choix du bois et de l’innovation collective pour leur flamme, les Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui ont pour cadre l’espace fragile des Alpes, relèvent le défi de la transmission et de la responsabilité économique et sociale. Cette flamme, qui ne ressemblera à aucune des flammes des éditions précédentes, répond aux attentes d’une génération massivement mobilisée pour la sauvegarde de la planète et la préservation des glaciers, premières victimes du réchauffement climatique. Ephémères, les JOJ construisent, par les valeurs qu’ils transmettent, un héritage pour l’avenir. Nul doute qu’avec cette flamme, Lausanne 2020 ouvre la voie.

 

 

Facebook   Linkedin