Assemblée des Délégués Lignum 2019

L’assemblée de Lignum de ce printemps a eu lieu à 2262 mètres d'altitude: Les délégués on siégés au sein du bâtiment lauréat du Prix Lignum 2018, la nouvelle station de montagne située au sommet du Chäserrugg. A cette occasion les délégués ont scellés les bases d'un ancrage encore plus important de Lignum au sein de l'industrie du bois.

Images Katalin Deér/Prix Lignum 2018 (tout en haut) | Michael Meuter, Zurich

 

Pour cette assemblée des délégués qui se déroulaient cette année en altitude les saintes glaces portaient  bien leur nom : températures négatives, vent glacé, un mètre de neige et des nuages denses réduisaient à néant tout espoir de contempler les sommets avoisinants.  Ainsi les 23 délégués de Lignum, qui se sont réunis au Chäserrugg pour leur assemblée  de printemps, ont fort apprécié la chaleur de l’imposant intérieur baigné de lumière et revêtu d'épicéa non traité.

La forêt et le bois vont de pair à Berne

La Conseillère nationale et Présidente de Lignum, Sylvia Flückiger, a dirigé l’assemblée ordinaire conjointement avec le Directeur Christoph Starck. En ouverture de la séance, la Présidente a présenté les derniers sujets traités sous la Coupole à Berne en lien avec la filière du bois. La nouvelle loi sur le CO2, que le Conseil des Etats est en train de traiter, revêt une importance particulière. Un groupe de soutien politique de la filière est en contact avec tous les principaux partenaires, en particulier avec l’usam, afin d’intégrer les préoccupations de la branche.

En outre, la nouvelle loi sur les marchés publics mérite une attention particulière. Elle devrait entrer en vigueur dès l'an prochain et annoncer un changement de paradigme pour le secteur public. En effet,  ce ne sera plus uniquement l'offre la moins chère qui sera prise en compte à l'avenir, mais les services des fournisseurs en termes de qualité et de durabilité seront également évalués. La place de l’économique suisse s'en trouvera ainsi renforcée. L'industrie du bois a apporté une contribution significative à cette proposition.

 

Madame Flückiger informe également que la filière du bois est bien représentée à Berne. Toutefois, dans la perspective des prochaines élections fédérales de cet automne, il est important que le plus grand nombre possible de représentants de l'industrie du bois soient élus au parlement. Le conseiller national d’Appenzell Rhodes-Intérieures Daniel Fässler, président de Forêt Suisse, représentera son canton désormais en tant que Conseil des Etats à l'automne 2019. Pour son élection en avril dernier par la Landsgemeinde d’Appenzell Rhodes intérieur l’assemblée lui a adressé ses félicitations par des applaudissements nourris.

 

Le développement organisationnel conduit à une modification des statuts

Les délégués ont approuvé les comptes annuels, le rapport des vérificateurs et le rapport annuel 2018 sans opposition. Décharge a été accordé à l'unanimité aux organes de l'association. Christoph Starck a ensuite donné un aperçu des résultats du développement stratégie de Lignum, qui est mené par un groupe de travail du Comité directeur dans le but de renforcer l’ancrage de l'organisation faîtière dans le secteur. Dans ce contexte, les délégués ont proposé plusieurs amendements aux statuts de Lignum. Ces derniers ont tous été approuvés à l'unanimité.

 

Le Comité directeur de Lignum sera réorganisé : à l'avenir, il sera composé principalement des présidents des associations représentées au Comité directeur ; les Directeurs desdites organisations auront un siège en tant qu'invités permanents. En outre, le Comité directeurs pourra nommer jusqu'à deux membres sans fonction de représentation, selon ses besoins, afin d'assurer la compétence dans des domaines stratégiques. Les connaissances spécifiques de l'industrie seront  intégrées au travail de Lignum par l'intermédiaire de groupes de travail thématiques restreints plutôt que par l'intermédiaire des actuelles commissions, dont les champs d’action étaient trop étendus.

De plus en plus de communautés d’action régionale CAR de Lignum, juridiquement indépendants de Lignum, s'associent actuellement pour former des structures plus grandes et plus efficaces. Lignum s'en réjouit et souhaite impliquer de plus en plus les régions en tant que partenaires directs, plus proches les uns des autres par leur nom, leur apparence et leur portefeuille d'activités et cultivant une identité commune. Enfin, l'assemblée des délégués de Lignum se tiendra dorénavant deux fois par an.

 

Rencontre avec un bâtiment en bois de première classe

La station d’arrivée du téléphérique du Chäserrugg imaginée par les architectes  Herzog & de Meuron pour la société Toggenburg Bergbahnen AG est, comme l'a déclaré à juste titre le jury du Prix Lignum 2018, une construction en bois dotée d’un langage et d’une dimension unique. Ce geste architectural de renommée internationale contribue à offrir à la région une nouvelle impulsion.

Durant l'après-midi, les délégués de Lignum ont pu visiter le bâtiment sous la conduite de Melanie Eppenberger, présidente du conseil d'administration de Toggenburg Bergbahnen AG, avec un aperçu de la stratégie de développement de la région qui a donné naissance à ce projet. Michael Fischer, associé du bureau Herzog & de Meuron, a présenté le développement du projet ; Richard Jussel, directeur de Blumer-Lehmann AG, a expliqué les aspects de la construction en bois et a passé en revue le processus de construction et ses défis.
 

En raison de la météo capricieuse, les Délégués n’ont pas pu apprécier de l’extérieur l’intégration du bâtiment dans son environnement. Cependant tous ont affirmés qu’il s’agissait là d’une excellente raisons de revenir.
 

Christoph Starck
Directeur