Assemblée des délégués de Lignum d‘automne

Pour leur assemblée d’automne, les délégués de Lignum ont siégé le 8 novembre dernier au Technoparc de Winterthour, sous la conduite de la conseillère nationale Sylvia Flückiger, Présidente de Lignum. A l’issue de leur rencontre, les délégués ont pu visiter le chantier de l’imposant complexe d’habitation dit du <Crocodile>.

En haut: De g. à d.: Membre du Comité directeur Reinhard Wiederkehr, élu nouveau Vice-Président de Lignum; Sylvia Flückiger, Présidente de Lignum et conseillère nationale; Christoph Starck, directeur sortant de Lignum; Hans Rupli, mandataire pour la transformation stratégique de l’association faîtière.

En bas: Le bâtiment dit <Crocodile> de ‹Lokstadt› à Winterthour (en arrière-plan) comprendra prochainement 248 appartements en construction bois. L’échantillon échelle 1:1 au premier plan à gauche illustre le futur visage du bâtiment. Images Michael Meuter, Zurich

 

 

Le procès-verbal de l’assemblée du 15 mai dernier a été accepté à l’unanimité. Hans Rupli, qui a longtemps siégé au Comité directeur et qui a été mandaté lors de l’assemblée des délégués de mai 2019 en vue d’assurer la mue stratégique de Lignum, a présenté aux délégués le budget de l’année 2020. Ce dernier a été accepté à l’unanimité. 

 

Hans Rupli a poursuivi par la présentation des activités d’adaptation de Lignum en cours. Le bureau central sera en contact étroit avec le Comité directeur et ordonné en secteurs d’activités sans pour autant introduire une nouvelle hiérarchie. Des contacts avec les Communautés d’action régionale sont en cours afin d’améliorer les partenariats et unifier leur identité. En parallèle, la collaboration avec le bureau romand Cedotec doit encore être intensifiée.

 

Une attention particulière est accordée au financement de l'association faîtière. À l'avenir, les charges d'exploitation devraient diminuer grâce à une efficience accrue et à l'optimisation des coûts. En parallèle, les revenus devraient croître par l'augmentation des ventes de produits et de services ainsi que par l'amélioration du financement par des tiers, l’objectif étant de soulager les associations membres à moyen terme.

 

Départ du directeur de Lignum Christoph Starck

Hans Rupli a en outre informé l'assemblée que Reinhard Wiederkehr, membre du Comité directeur de Lignum, en tant que représentant des membres individuels et des membres entreprise, avait été élu vice-président par le Comité directeur. Il succède ainsi à Gabriela Schlumpf, directrice de Holzbau Schweiz. En outre, Hans Rupli a annoncé qu'une rencontre avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga était planifiée. Lignum conviera à cette occasion une table ronde afin d’aborder les thèmes de la mobilisation du CO2 par le bois et de Marketing Bois Suisse.

 

Reinhard Wiederkehr, le plus ancien membre du Comité directeur, a ensuite rendu hommage à Christoph Starck, directeur sortant de Lignum, devenu depuis novembre directeur général de la Société suisse des Ingénieurs et des Architectes SIA. Christoph Starck a conduit avec succès l'organisation faîtière depuis près de 16 ans. Les délégués ont remercié l’ancien directeur par des applaudissements nourris. Le poste de Christoph Starck sera prochainement mis au concours et un comité de sélection conduit le processus de recherche d'une personnalité appropriée. Le Comité directeur souhaite qu'un nouveau directeur puisse être engagé d'ici août 2020 au plus tard.

 

Tâches de Lignum diversifiées pour l’année à venir

Jutta Glanzmann, responsable de la communication technique chez Lignum, a donné un aperçu de la participation conjointe à la Swissbau en janvier 2020 de Lignum, Holzbau Schweiz et AEE Suisse. Cette présence sera étroitement liée à la présentation de l’œuvre <wood passage> sur la place de l’entrée principale.

 

Bernhard Furrer, responsable des projets techniques de Lignum, s'est concentré sur l'outil d’évaluation des valeurs phoniques des structures en bois prévu pour 2020, qui est en cours de développement dans le cadre du projet <protection phonique dans la construction en bois> en coopération avec l'Empa. L’an prochain, les travaux de mise à jour de la documentation Lignum protection incendie 2015 seront pratiquement achevés.

 

Gunther Ratsch, chef de projet technique, a brièvement évoqué le projet pilote réalisé conjointement avec l’Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), qui soutient l’industrie du bois dans la mise en œuvre de la nouvelle loi sur les produits de construction et qui regroupe des services liés aux travaux de normalisation. Il a également détaillé la publication dans le courant de l’année prochaine de deux nouveaux fascicules <Lignatec> portant sur le bois lamellé croisé et sur le bois lamellé collé de feuillus. La prochaine assemblée des délégués de Lignum aura lieu le 12 mai 2020.

 

Visite d’un chantier hors norme

Le programme de l'après-midi a été consacré au chantier bois à quelques pas du lieu de l’assemblée. En effet, en partenariat étroit avec la ville de Winterthour, Implenia est en train de transformer l'ancien site industriel de Sulzer, à proximité de la gare, en un futur quartier mixte nommé <Lokstadt>, bâti selon les principes de la Société à 2000 Watts. Plusieurs volumes imposants en bois y sont en cours de réalisation.

 

Le nom de ce nouveau complexe d’habitation fait référence à l’ancienne activité industrielle du site, sur lequel étaient construites, à l’époque, les légendaires locomotives de type <Crocodile>. Ainsi, les délégués et les membres Entreprise Premium de Lignum ont clôturé la journée par la visite et la présentation du futur site d’habitation sous la conduite commune du maître de l’ouvrage, des architectes, des ingénieurs en bois et des constructeurs bois.

 

Le <Crocodile>, conçu par le bureau d’architectes Baumberger & Stegmeier Architekten AG en collaboration avec le bureau  Kilga Popp Architekten, est le premier bâtiment érigé sur le site. Il comprendra 248 appartements de typologies différentes. Ce premier bloc délimitant, à terme, une cour intérieure de 2000 m2, est construit sur la base d’une structure de type poteaux-poutres. Environ 7 700 m3 de bois seront mis en œuvre, dont 5 500 m3 de bois lamellé-croisé uniquement pour les dalles. Seules les parties excavées et les cages d’escaliers sont en béton. Le bureau d’ingénieur bois Timbatec Holzbauingenieure Schweiz AG planifie cette construction de six à huit niveaux en utilisant les méthodes de modélisation des données du bâtiment (BIM).