Protection incendie

 

 

Avec l’entrée en vigueur le 1er janvier 2015 des prescriptions suisses de protection incendie 2015 de l’Association des Etablissements cantonaux d’assurance Incendie (AEAI), il n’existe plus de limitation pour les ouvrages en bois quant à leur catégorie ou leur affectation. Une construction intégrant des composants combustibles réalisée de manière adéquate est sur un pied d’égalité avec les éléments de construction incombustible.

 

Le domaine d’application des parties de construction en bois s’étend ainsi au-delà d’une résistance au feu de 60 minutes. Jusqu’à une hauteur totale de 30 m, il est possible de réaliser des logements, des écoles ou des bureaux, des bâtiments industriels et artisanaux ainsi que des établissements d’hébergement ou des commerces. Pour les bâtiments élevés l’utilisation de parties de construction porteuses et/ou formant un compartiment coupe-feu intégrant des éléments en bois est possibles sous certaines conditions.

 

Les prescriptions de protection incendie 2015 sont disponibles sous www.praever.ch. Les principaux points concernant l’utilisation du bois sont résumés dans l’article ci-après (actuellement seulement disponible en allemand) Cliquez ici pour consulter/télécharger le document

 

Documentation Lignum protection incendie

 

La documentation Lignum protection incendie détaille l’utilisation du bois conforme aux prescriptions de protection incendie AEAI. Elle constitue un instrument de travail important pour les architectes, les ingénieurs, les autorités de protection incendie et les entrepreneurs, de la conception à la réalisation. La documentation Lignum protection incendie se compose de dix blocs thématiques dans lesquels se répartissent les publications individuelles, coordonnées entre elles. Ces dix blocs se répartissent comme suit :

 

1  Conception : Exigences relatives aux structures porteuses et aux compartiments coupe-feu ; Utilisation des matériaux de construction

2  Assurance qualité : responsabilité et déroulement

3  Dimensionnement de la résistance au feu : parties de construction et assemblage

4  Eléments  de construction en bois : planchers, parois et revêtement résistants au feu ; Liaisons de parties de construction résistant au feu

5  Voies d’évacuation et de sauvetage : cages d’escalier et corridors

6  Technique du bâtiment : Installations et obturations

7  Parois extérieures : constructions et revêtements

8  Fermetures : portes et cloisons de séparation ; fenêtres coupe-feu

9  Murs coupe-feu : constructions et raccordements

10  Bases : notions, comportement au feu, essais et classification.

 

La Documentation Lignum protection incendie sera révisée par étape à partir de 2015 et reflètera ainsi les possibilités d’utilisation du bois sur la base de la nouvelle norme de protection incendie 2015. La majeure part de la documentation Lignum protection incendie selon la norme 2003 reste cependant valable et applicable avec l'entrée en vigueur des nouvelles directives de protection incendie le 1er janvier 2015. Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à contacter le service technique téléphonique gratuit de Lignum (tél. 021 652 62 22, du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de  14h00 à 17h00).

 

Matériau

 

Les matériaux sont classés selon leur réaction au feu (RF) en quatre groupes distincts :

 

RF1 = pas de contribution au feu

RF2 = faible contribution au feu

RF3 = contribution admissible au feu

RF4 = contribution inadmissible au feu

 

Sont considérés comme matériaux de construction à réaction au feu critique (cr) ceux qui, du fait de la fumée produite, de la formation de gouttelettes ou de particules enflammées ou de la corrosion, peuvent avoir des effets inacceptables en cas d’incendie.

 

Des tableaux permettent la répartition des classifications nationale (indice incendie) et selon les normes européennes dans les groupes de réaction au feu RF. Les produits de construction généralement reconnus figurent dans le répertoire suisse de la protection incendie AEAI. La classification dans les groupes de résistance au feu des matériaux de construction couramment mis en œuvre dans la construction en bois et généralement reconnu par l’AEAI figurent dans le document suivant:

Cliquez ci pour consulter/télécharger le document AEAI 

 

Eléments de construction en bois

 

La justification de la résistance au feu des éléments de construction en bois peut être apportée selon les procédés suivant :

-  Utilisation de produits testés et reconnus AEAI ou de parties de construction figurant dans le répertoire de la protection incendie AEAI

-  Utilisation d'éléments de construction normés, en particulier ceux conformes à la Documentation Lignum protection incendie, fascicule « Eléments de constructions en bois – Plancher, parois et revêtements résistant au feu »

-  Justification par le calcul au moyen de méthodes reconnues, en particulier selon la Documentation Lignum protection incendie, fascicule « Dimensionnement de la résistance au feu – Parties de construction et assemblages » 

 

Vue d’ensemble des partie de construction reconnues et normées

Les documents Vue d'ensemble des éléments de construction reconnus AEAI et Vue d'ensemble des éléments de construction optimisés en complément à la Documentation Lignum protection incendie sont actuellement seulement disponible en allemand. 

 

Catalogues parties de construction optimisées

 


Assurance de qualité en protection incendie

 

Dans la directive de protection incendie « Assurance qualité en protection incendie » tous les ouvrages sont répartis dans un des quatre degrés d’assurance qualité, ce qui conduit à des exigences posées aux processus et aux personnes impliquées. Les ouvrages en bois jusqu’à la catégorie « bâtiment de faible hauteur » sont généralement soumis au DAQ 1 (degré d’assurance qualité 1) et le plus souvent aux DAQ 2 lorsqu’ils sont de hauteur moyenne. Dans l’organisation de projet correspondant au DAQ 2, un spécialiste en protection incendie AEAI ou une personne de qualification équivalente assume les tâches du responsable de l’assurance qualité en protection incendie et répond de l’assurance qualité.

 

Les prescriptions de protection incendie intègrent les assurances qualité existantes spécifiques à différents secteurs dans un système global. L’assurance qualité Lignum «  Construire en bois – Assurance qualité en protection incendie » complète la directive AEAI en ce qui concerne les mesures applicable lors de la conception et la réalisation d’ouvrages en bois.

 

Commander le fascicule « Construire en bois - Assurance qualité en protection incendie » 

 

Lignum établit une liste « ingénieurs spécialistes agréés comme organe de contrôle ». Les spécialistes mentionnés dans cette liste disposent d’une connaissance étendue des prescriptions de protection incendie, des normes et de l’état de la technique dans la construction en bois ainsi que d’une large expérience dans l’activité de spécialiste de la protection incendie et ingénieur spécialiste comme organe de contrôle pour des projets en bois complexes.