Structure du bois

 

 

 

Le bois est une matière organique, constituée de cellules.

 

Celles-ci naissent de nombreuses divisions se produisant dans le tissu générateur dit cambium, situé entre l’écorce et le bois. Durant la période de végétation, le cambium est très actif; il produit vers l’extérieur du tronc les cellules du liber et vers l’intérieur celles du bois.


Dans notre climat, la croissance du cambium est périodique. Au printemps est formé le bois initial, généralement poreux et moins dense que le bois terminal, formé en été. Celui-ci, plus dense, se distingue souvent par une couleur plus sombre. Depuis la fin de l’été jusqu’au printemps suivant, la croissance du cambium stagne.


En coupe transversale, cette périodicité des bois de zones tempérées, est bien visibles sous forme de cernes annuels. Les bois en provenance des zones tropicales n’ont pas de cernes annuels. Leur bois est souvent striés par des changement d’orientation des fibres, à ne pas confondre avec les cernes annuels.

 

Au cours de l’évolution, le règne des plantes ligneuses formant des arbres s’est divisé en résineux (gymnospermae) plus anciens, et feuillus (angiospermae) plus jeunes et de structure plus complexe. Cette structure plus différenciée avec des cellules très spécifiques, permet aux feuillus de nous offrir des bois des plus denses aux plus légers, des plus durs aux plus mous, des plus sombres aux plus clairs.


Approfondir le sujet: